Philippe Delage

Sa première période plus figurative est surtout composée de portraits. Il a été inspiré de personnages venant d’autres mondes fictifs ou réels. Il s’est ainsi beaucoup passionné pour les peuples indiens et amérindiens, pour des figures symboliques comme le Christ ou pour des figures fictives comme les fantômes…Ces personnages sont glaçants, mystérieux, venus d’ailleurs voire de nulle part, les lèvres serrées et le regard caché ou fixe parfois presque dénué d’humanité… Ils laissent en nous une impression de tension.

Son écriture picturale est marquée par une recherche graphique, conséquence d’études de graphisme entreprises pendant sa jeunesse, et s’approche de l’illustration.

Sa période plus abstraite nous offre des compositions de formes géométriques et des couleurs vives et contrastées.

Il expose régulièrement dans sa région.